Acte II : Sur les pas de Sissi à Vienne!

Wunderbar Wien…




Non, je ne suis pas allée à Vienne pour valser (quoique...) mais bien pour marcher sur les pas de mon idole de petite fille : l'impératrice Elisabeth!




 Et je n'ai pas été déçue... Après Martine à la ferme, Martine à la plage..., il y a bel et bien Sissi au palais de la Hofburg, Sissi au château de Schönbrunn, Sissi mange des langues de chat chez Demel, Sissi se recueille à la Pieterskirche, Sissi ici, Sissi là-bas, Sissi partout!



La princesse de Bavière est un cliché omniprésent et je crois que j'ai suivi et visité tous les clichés incontournables de la ville (sans jamais me lasser d'ailleurs) : de la cathédrale Stephansdom au palais de la Hofburg avec ses quelques 2600 pièces, au château de Schönbrunn, réplique de Versailles, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Du Naschmarkt, le plus célèbre marché de Vienne à la fête foraine du Prater avec sa mythique grande roue datant de la fin du XIXème siècle en passant par le museums quartier, l'un des plus grands complexes culturels du monde où l'on peut lézarder sur les fameuses banquettes design aux couleurs acidulées. A Vienne, on peut aussi savourer mille et une pâtisseries typiques ou autres "Viennoiseries" (et oui ce sont eux aussi!!!)comme le Strudel, la Sachertorte du prestigieux Café Central, longer le Beau Danube Bleu, écouter un récital de Mozart ou de Strauss au Staatsoper...









Mais détrompez-vous, la capitale autrichienne n'est ni désuète  ni enfermée dans le carcan de son prestigieux passé. Elle est assurément ancrée dans le XXIème siècle et sait nous surprendre.


D'ailleurs pour changer de l'atmosphère un peu pompeuse des palais du Ring, rien ne vaut une halte dans le quartier du Huntertwasser haus, un projet architectural tout à fait surprenant qui se résume en un patchwork multicolore et pimpant.



Cet immeuble (HLM), création de Friedensreich Hundertwasser artiste plasticien, disciple de Gaudi, est insolite et verdoyant. En parlant de végétation luxuriante, je ne peux que vous inciter à faire une pause onirique chez Tian, un café restaurant situé au rez-de chaussée du musée. Il propose des tartes aux poireaux, des consommés d'asperge et autres délices du verger ou du potager.








 Vous veillerez en outre à ne pas trébucher en allant aux toilettes car le sol est insolant et bosselé; vous n'oublierez pas non plus de prendre votre café sur l'agréable terrasse en vous réchauffant grâce aux plaids délicatement posés sur les chaises de jardin...





Enfin, loin des sentiers battus par les touristes...japonais pour l'essentiel, je vous invite à vous retrouver nez à nez devant la vitrine de chez "porzellanmanufaktur feinedinge"  qui ne propose que poésie moderne et élégante scénographie. 

shop und atelier
margaretenstrasse 35
a-1040 wien








Enfin, lorsque vous vous serez décidés à décrocher votre regard de cette boutique de porcelaine, vous aurez mérité de vous offrir un gracieux bouquet chez le fleuriste "Blumenkraft" qui  confond effrontément échoppe et galerie d'art, pour notre plus grand bonheur!(Schleifmühlgasse 4, 1040 Wien)





Et comme Vienne ne peut se visiter en un week-end, je ne peux vous faire une liste exhaustive de ses trésors en un article. Par contre, je sais deux choses : j'y retournerai un jour et il me faudra aussi un peu de temps pour avoir à nouveau envie de recroiser Sissi!



Commentaires

Articles les plus consultés