Acte I : Mises en scènes

Acte II : Flâneries

Acte I : La Demeure Bouquet, une maison de famille fière de son passé



J’ai coutume de clamer haut et fort que le « Beau » est partout. Et bien cette fois, il se cachait juste à côté de chez moi, dans une demeure charismatique, élégante et surtout fière de son passé.

Sise à Ambierle, un village de caractère à flanc de coteaux, la Demeure Bouquet tient son nom des premiers propriétaires, les Bouquet, des notables de la région. Elle est aujourd’hui composée de deux corps de bâtiments respectivement datés des XVIIème et XVIIIème siècles.


Côté rue, sa façade est presque sévère. Rien ne laisse deviner de sa superbe comme si, pudique, elle n’osait dévoiler au premier regard ses atouts, comme si, délicate, elle laissait la vedette au prieuré bénédictin ou à l’église gothique ornée d’une singulière toiture de tuiles vernissées, les deux joyaux du village. Ne dit-on pas que la véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer ?



Pourtant dès le hall d’entrée, on sent que cette maison a une âme. Le superbe escalier en pierre donne le ton et ne manque pas d’allure. Demeurée par chance dans la même famille, on sent qu’elle a été entretenue et modernisée dans le respect de l’existant.




 Le sol en pierre patiné avec le temps est d’origine et semble raconter à lui seul bien des histoires, bien des secrets …

Si l’on relève la tête, une porte-fenêtre laissée entrouverte nous laisse deviner que la maison tournant le dos à la rue s’ouvre sur l’horizon de la plaine roannaise et offre une vue ébahie sur un magnifique jardin à la française.





 Le calme y est absolu, les buis centenaires. Si les hôtes désirent s’y rafraîchir dans la piscine, aucun vis-à-vis ne les dérangera.







 Même si les espaces extérieurs sont vastes, l’ensemble reste intimiste et les nombreux recoins lui confèrent avant tout le charme simple d’un jardin de village et la garantie d’un calme apaisant et d’une douce sérénité.











Et cette quiétude se ressent également à l’intérieur… 






Il semble que le temps s’y soit arrêté. Mais ce silence n’y est en rien oppressant.





 Les vieilles pendules égrènent les secondes tels les battements du cœur de la bâtisse. Et la lumière provenant du jardin nous rassure.





Les cinq chambres d’hôtes peuvent toutes s’enorgueillir de bénéficier d’une décoration soignée. Les proportions sont plus que généreuses.





 La maison a gardé la plupart des ornements qui lui donnent sa noblesse : boiseries, plafonds à la française, cheminées à plaques de fontes ouvragées, miroirs, parquets, terres cuites ou fenestrons…








 Tout a de l’allure sans ostentation. Et le mélange des meubles de famille patinés à souhait avec du mobilier plus actuel a su créer un décor raffiné pour une atmosphère chaleureuse.




Les tonalités sont douces, les touches de design appréciées. Le choix des étoffes, du linge de lit ou des nombreux objets de décoration : rien n’a été laissé au hasard.






Les céramiques de Lussan agréablement disséminées dans toute la maison tels les cailloux du Petit Poucet, nous rappellent une certaine ruralité attachée au terroir. A la vue de chacune de ces petites pintades colorées et stylisées, on a le sourire aux lèvres. Elles apportent au décor une délicieuse pointe de fantaisie.








La cuisine est chaleureuse : c’est une vraie cuisine de famille qui donne envie de s’y attarder.






 La salle à manger attenante, elle, a un charme fou. Je dois bien avouer que c’est ma pièce préférée : elle résume à elle seule tout le bon goût des propriétaires et leur talent à mélanger avec brio les meubles de famille ou chinés avec une décoration très actuelle.




 La suspension aux lignes épurées se marie merveilleusement bien avec les voûtes du plafond. 









Les touches de noir du tapis ou de la cheminée soulignent avec élégance et contraste les tomettes au sol. 





Sans aucun doute, grâce à Frédéric et Juan, cette demeure familiale héritée de leurs aïeux au cœur du village d’Ambierle s’est offert un renouveau d’exception.



 Le mobilier actuel, les tableaux contemporains, les touches de design ont inscrit définitivement cette maison dans notre époque.





 Pourvue de son jardin extraordinaire, la Demeure Bouquet propose à ses hôtes très chanceux une parenthèse calme et somptueuse, une page d’histoire à partager.

Demeure Bouquet - Chambres d'hôtes
320 rue de Faimes
42 820 Ambierle



Commentaires

Articles les plus consultés